Ludovia#11

Ludovia, la grande manifestation consacrée au numérique éducatif fêtait cette année ses 10 ans à Ax-les-Thermes en Ariège, département hôte de l’université d’été depuis ses débuts et invité d’honneur cette année pour la première fois. Du 25 au 28 août, les représentants du ministère de l’éducation nationale, des académies, des collectivités locales, des industriels, des éditeurs, des universitaires, et de nombreux enseignants sont ainsi venus échanger, confronter leurs points de vue et leurs pratiques en matière d’e-education.


  source : http://lc.cx/WgC


Exploracamp, fabcamp tables rondes, colloque scientifique : tout ce qui se fait aujourd’hui en matière de numérique éducatif, dans le contexte scolaire et au-delà, trouve à Ludovia l’occasion de s’exposer et de se discuter. Petit aperçu de ce qui s’est dit durant ces trois jours, en lien direct ou indirect avec l’ENTmip.

Le collège du Mas d’Azil


  Jamel El Ayachi, Principal du collège du Mas d’Azil en Ariège

Il y avait peu de chefs d’établissements à Ludovia. Mais il y avait heureusement Jamel El Ayachi, principal du collège du Mas d’Azil, en Ariège. Il a pleinement pris en main le projet numérique de l’établissement et assume les responsabilités qui en découlent : « l’absence de culture numérique est une nouvelle forme d’illétrisme », affirme-t-il en citant Neelie Kroes, ancienne commissaire européen en charge du numérique. Pour apprendre aux élèves à se servir des réseaux à bon escient, rien de tel que les utiliser : Pinterest, Twitter, Google +, chaîne Youtube… l’ENT voisine avec les réseaux sociaux pour permettre aux élèves de publier leurs travaux, et, au passage, installer une dynamique de coopération parmi les enseignants.

Et l’ENT dans tout cela ? « L’utilisation des réseaux sociaux par l’établissement a boosté la fréquentation de l’ENT. Mais il ne suffit pas de souscrire des comptes, il faut aussi les faire vivre ». Et c’est le chef d’établissement qui se charge d’animer le réseau de façon cohérente et a enfilé depuis un an, la casquette du « community manager » de l’établissement.

Le Conseil Général du Tarn


 Arnaud CANO, responsable de l’informatique des collèges, conseil général du Tarn

Le projet « de Clou à Clou », dont il a déjà été rendu compte sur ce site, met l’ENTmip au service de l’art contemporain. Ce projet a été présenté à Ludovia par Arnaud Cano responsable de l’informatique des collèges et chef de projet ENT, et Hélène Lapeyrère du centre d’art Le Lait (lien : http://lc.cx/WM3).

Lors de la table ronde intitulée « Mobilité et ENT - Apprentissages et supports mobiles individuels : quelle place pour l’ENT ? », il fut question de mobilité et donc de BYOD (utilisation des terminaux personnels des élèves dans la classe). Arnaud a rappelé les exigences qui en découlent : gestion de la variété des technologies et des matériels, mais aussi qualité des accès au réseau dont les collectivités sont aujourd’hui responsables.

Kosmos
 
   Alexis OLLIER, Alexis LACHKEVITCH, Emmanuel LESCURE (Kosmos)

Les éditeurs d’ENT étaient également présents à Ludovia sur des stands notamment où se pressaient de nombreux visiteurs. Parmi eux, celui de Kosmos, éditeur de la solution ENTmip qui s’apprête à équiper la région Rhône-Alpes et le département de l’Ain. D’autres éditeurs présentaient également leurs solutions et leurs projets : Itop et It’s Learning pour l’enseignement primaire et secondaire, CAP-TIC, WebServices pour l’Education et Pixel Cookers pour leurs solutions spécialement destinées à l’enseignement primaire : Iconito, ONE et Beneylu School.


L’ENT et les autres plateformes numériques


 La table ronde "Moocs,LMS et média d'apprentissage, entre consommation et création"

Il y avait du monde pour suivre la table ronde où se confrontaient les ENT, MOOCs (Massive Open Online Course) et LMS. Tous trois sont des plateformes qui sont à la disposition du monde éducatif. La table ronde a été l’occasion d’étudier ce qui les rapproche et les différencie. Serge Pouts-Lajus, directeur de la société Education & Territoires qui accompagne les partenaires du projet ENTmip défendait la cause des ENT en rappelant les spécificités des communautés éducatives auxquelles les ENT s’adressent : des communautés inscrites dans une localité, attachées à un établissement et dont les frontières sont, par nature, limitées.  A l’opposé, les Moocs rassemblent des étudiants de tous les pays du monde dans une salle de classe virtuelle, créant une communauté délocalisée visant l’expansion permanente. Les finalités de chacune de ces plateformes sont bien entendu différentes, mais le rapprochement était néanmoins intéressant.


Cette nouvelle édition s'est ainsi achevée, avec pour thème « numérique et éducation : entre consommation et création ». L'an prochain, Ludovia reprendra ses quartiers d'été à Ax-les-Thermes et abordera un nouvel axe de réflexion. En attendant, compte-rendus et synthèses de Ludovia 2014 sont disponibles ici : http://.ludovia.org/2014/


 source : http://lc.cx/WgC

 

Modifier le commentaire 

par les partenaires de l'ENTmip le 19 sept. 2014 à 10:50

haut de page