Paroles d'élèves

Camille et Ève, respectivement élèves en lycée et en collège, témoignent de leurs usages de l'ENTmip.

Paroles d'élèves - Crédits : Gilles Bassignac

L’ENTMIP VU PAR UNE LYCÉENNE

Camille est élève en première STL au lycée Déodat de Séverac. Elle a découvert l’ENTmip à son arrivée en seconde et accepté d’apporter son témoignage sur les usages qu’elle en a depuis bientôt deux ans.

Au collège, aviez-vous eu l’occasion d’utiliser un ENT ?
Non, j’ai découvert l’ENT en arrivant au lycée. Au collège, nous utilisions Pronote. Je l’utilisais uniquement pour consulter mes notes.  Sur l’ENTmip, il y a beaucoup plus de choses.

Personnellement, je me sers beaucoup du cahier de textes. A la fin des cours, on note rapidement le travail à faire dans nos agendas. Je préfère me fier à ce que les professeurs indiquent dans le cahier de textes, c’est plus sûr et plus complet. Ils indiquent le travail à faire mais aussi où on en est du cours. Parfois, ils proposent des compléments : des documents, des liens, etc.

Vos parents consultent-ils le cahier de textes de l’ENT ?
Mes parents me font confiance. Ils me laissent m’organiser. Ils ne consultent pas le cahier de textes. Parfois, ils vont voir mes notes. Ils utilisent l’ENTmip de manière très ponctuelle.

Utilisez-vous la messagerie de l’ENTmip pour échanger avec vos professeurs ?
Il m’est arrivé une fois d’envoyer un message à un professeur pour l’interroger sur un devoir à rendre. Je trouve cette possibilité très utile mais personnellement, je m’en sers peu car je suis assez timide, je n’ose pas.
J’attends que les autres élèves le fassent et me transmettent l’information ! Je suis comme ça en classe aussi. Je n’ose pas aller voir un professeur en fin de cours pour lui poser une question.

Et avec vos camarades ?
Entre nous, c’est plutôt Facebook ou le téléphone. Comme toutes les autres classes, nous avons ouvert un groupe Facebook mais on ne l’utilise pas. Il y a des années où ça prend plus ou moins bien, tout dépend de la classe, de l’ambiance.

Quels sont les autres services de l’ENTmip que vous utilisez ?
Je jette un rapide coup d’œil aux actualités mais elles portent souvent sur des sujets qui ne m’intéressent pas trop (UNSS, restauration).

Sinon, j’utilise souvent les porte-documents car nos professeurs y déposent des fichiers : sujets de devoirs, corrections, compléments de cours, etc.

Il y aussi le blog de mon professeur de Français. On y trouve les corrections de devoirs, des exemples de lectures analytiques, des billets sur des livres. Je le consulte régulièrement.

De manière générale, je trouve ça vraiment pratique d’avoir un espace où tout est rassemblé.  Je me connecte le plus souvent depuis chez moi, quand je me mets au travail. Au lycée, si je me connecte, c’est uniquement pour regarder mes notes.


LE POINT DE VUE D'UNE COLLÉGIENNE
 

Ève est élève en classe de 4e au collège de Saint-Girons. Elle a accepté de nous apporter son témoignage qui vient compléter celui de Camille.

Ève est une utilisatrice régulière de l’ENTmip auquel elle se connecte 2 à 4 fois par semaine. De manière générale, ses usages sont proches de ceux de Camille en particulier pour les notes (dont elle est tout aussi friande !), la messagerie et les actualités.

Quelques différences apparaissent cependant :

  • Pour Ève, les usages du cahier de textes restent ponctuels : « Je le consulte si j’ai été absente ou si j’ai un doute. En général, mon agenda suffit. ».
     
  • Elle utilise souvent les porte-documents mais davantage comme un espace de stockage de ses fichiers personnels : « par exemple, je dépose mes exposés sur le porte-documents et ensuite je le récupère depuis le collège. C’est plus simple qu’utiliser une clé USB que je risque de perdre ou d’oublier ».
     
  • Pour communiquer avec les autres élèves, sa préférence va au téléphone portable. De manière ponctuelle, elle utilise la messagerie électronique ou Facebook. Pour partager des fichiers, sa préférence va aux porte-documents : «c’est le plus pratique».


Pour finir, comme Camille, Ève trouve l’ENTmip simple d’usages : « en 6e, notre professeur principal nous a montré comment nous connecter, il nous a présenté les services et nous nous y sommes mis sans problème. C’est simple à utiliser. »

Modifier le commentaire 

par les partenaires de l'ENTmip le 06 sept. 2013 à 14:29

haut de page